Jean Luc BRENOT Auteur de Polar

               

Le Polar

Aix-en-Provence, 7 septembre 2008.Un ancien général, au passé et à la mentalité troubles, est découvert, mort par strangulation, dans une chapelle nichée au creux de la montagne Sainte-Victoire. Le corps a été disposé sur l’autel selon une mise en scène qui relève davantage du fanatisme religieux que d’un crime de droit commun.
Dijon, le même jour.Bergamotte, gendarme retraité depuis peu, est convoqué par ses anciens amis policiers dans le cadre du meurtre d’un jeune Américain, assassiné dans les mêmes circonstances. La raison ? Le ticket de train, qui a amené la victime dans la capitale bourguignonne, mentionne son nom au milieu d’une étrange série de chiffres et de lettres.
Bergamotte se retrouve mêlé à une affaire qui va se révéler complexe et risquée. Surtout, elle lui rappelle de vieux souvenirs qu’il aurait préféré oublier. Mais pour recouvrer la paix, il faut parfois savoir réveiller les morts. Deux meurtres à 400 kms l’un de l’autre, deux équipes qui ignorent que leur enquête concerne une seule et même histoire. Jusqu’au moment où...

L'auteur

Jean Luc BRENOT - Auteur de Polar
Marié. Un enfant. Trois chats. Né en 1959 en Lorraine. Enfance et adolescence en Champagne-Ardenne, Lycée et faculté de droit à Reims (51), Service militaire dans la gendarmerie en 1980, École de gendarmerie de Berlin en 1981, Affectation en Bourgogne, à Nevers(58), Arnay-le-Duc, Beaune et Dijon (21), Grave accident cardio-vasculaire en 2001, Retraite à Dijon en décembre 2011 avec le grade de Major, Chroniqueur judiciaire depuis 2012 au journal Le Bien Public, En 2011, lors du salon "Livres en Vignes" au Clos Vougeot (21), primé, lors du concours de nouvelles "Polars en Vignes" avec "L'Ourson rose", Candidat au prix du Quai des Orfèvres 2014, "Glaive et Goupillon" y a terminé dans le trio final, Amateur inconditionnel des vins de Bourgogne, Guitariste et passionné de musique depuis toujours, a écumé tous les concerts des groupes mythiques des années 70 et 80 et créé son propre groupe en 2001 (Elyps), Dévoreur de polars de toutes variétés et nationalités, largement influencé par l’atmosphère de Simenon, Léo Malet et celle des films de Claude Chabrol...

Les critiques

Dominique – 54 ans – Écrivain dans les Alpes­ Maritimes "C'est une histoire prenante, captivante, qu'il est impossible de lâcher avant le point final. Le thème est intéressant ; un savant mélange de politique, de religion, d'armée et d'affaires sordides qui fait bon ménage. La perversion est bien exposée sans jamais tomber dans le "trop". Original".

Catherine – 59 ans – Orthophoniste dans le Nord "Quasiment parfait. Le déroulement de l'histoire, le suspens préservé tout au long du livre, une écriture soignée et recherchée. Des personnages attachants et hauts en couleur, des choses improbables et des événements qui semblent insignifiants mais qui ne le sont pas. La description des lieux et des gens, met en "appétit". On les imagine, on les voit ! Le rythme est soutenu, sans être trop rapide pour la bonne compréhension des enchaînements."

Alizée – 23 ans – Esthéticienne en Gironde "Bien écrit ; me fait penser à Jean­ Christophe Grangé sans le côté ultra­violent et la trame prévisible. Des histoires parallèles qui se rejoignent. Un découpage en petits chapitres palpitants. Captivant . Un côté "peu cliché" des personnages ; enfin des flics ni torturés, ni corrompus ou ultra violents. Les actions des personnages sont cohérentes. Un régal".

Coralie – 22 ans – Comédienne dans l'Oise "Il y a un bon suspens, et ce dès le début du roman. Chaque fin de chapitre apporte un rebondissement qui donne envie de continuer la lecture au plus vite. De plus, le fait que ces chapitres soit courts installe un rythme enlevé qui aiguise hautement la curiosité. Le suspens est à son comble ! J'ai également apprécié les multiples voix de ce roman (le "je" et l'emploi de la 3ème personne selon les chapitres). Déstabilisant au départ, ce choix s'avère très efficace".

Céline – 37 ans­ Secrétaire ­comptable dans l'Hérault "On ne sait vraiment pas où tout cela va nous emmener. Quand l'intrigue est lancée, on veut toujours en savoir plus. Chaque page ou chapitre apporte son lot de surprises. Captivant et original avec un peu d'histoire vraie, mélangée à une intrigue policière on ne peut plus délicate. C'est vraiment très bien pensé. Bravo".

Andrée – 63 ans – retraitée à Toulouse "Je me suis régalée à lire ce policier dont l'intrigue nous accroche dès le début et dont le suspens ne faiblit jamais. Cette enquête qui commence à 2 endroits en France m'a rappelé les Rivières Pourpres de Jean­Christophe Grangé. Quant aux Dijonnais, ils vont être ravis. C'est plaisant de suivre l'enquête en pleine connaissance des lieux".

Alain - 51 ans - Retraité à Vesoul "J'ai commencé par picorer quelques chapitres, puis n'y tenant plus, j'ai dévoré le reste. J'ai bien aimé la structure du livre avec l'alternance des chapitres entre le Sud et la Bourgogne, cela ménage le suspense et attise la curiosité. J'ai voyagé entre le bruit des cigales, les odeurs de lavande et de pins des Landes, et j'ai revu le beau toit typique du lycée militaire d'Autun, avec ses tuiles vernissées. Les patronymes des personnages sont finement trouvés et parfois évocateurs de certaines rencontres ; La Loreleï (joli clin d’œil) Je compare ce roman à "Anges et Démons" de Dan Brown ; puisse-t-il avoir le même succès. J'attends le prochain avec impatience. Bref j'ai beaucoup aimé ; c'est vraiment le style de polar qui me séduit et je ne passe pas de la pommade.".

Presse

Bien Public le 2 Septembre 2014

Article Glaive et Goupillon Bien Public Septembre
Dijon Notre Ville de Novembre 2014

Article paru dans le magazine Dijon Notre Ville de Novembre 2014
Côte d'Or Magazine de Novembre 2014

Article paru dansCôte d'Or Magazine de Novembre 2014

Contact

Vous pouvez contacter Jean Luc BRENOT par email en remplissant ce formulaire

Pour vous procurer le roman Glaive & Goupillon, vous pouvez :

  • Commander le roman sur le site des éditions du Riffle à cette adresse
  • Retrouver le roman dans les points de ventes habituels

Retrouvez le dernier Polar de Jean Luc BRENOT sur Facebook : Glaive & Goupillon